Blog : et si on opérait un petit nettoyage pour le printemps ?

Nettoyage de printemps

Dans deux mois, c’est le printemps et nous savons tous que printemps rime avec ? Nettoiement ! Et quand vous aurez fini d’astiquer la maison et le bureau, il faudra passer à vos contenus web. Pourquoi ? Parce que comme vous le savez, les contenus de votre blog sont la base de votre référencement et qu’il s’appuie sur des infos datées, qui ont peut-être besoin d’être actualisées, et des liens (internes ou externes) qui ont peut-être expirés. Au-delà du problème de référencement, il s’agit de ne pas perdre de la crédibilité auprès de votre lecteur en l’envoyant sur une page 404 ou en lui expliquant que Johnny Halliday (1943-2017) est en concert samedi prochain à Trouville


Comment on fait ?

On commence par faire appel à sa mémoire de rédacteur. Vous penserez certainement à des articles spontanément en lisant ces quelques lignes (Nom d’un ange gardien, c’est vrai que Johnny est décédé ! Et vous avez écrit au moins trois posts sur lui…). Et puis on jette un œil sur son blog, on relit les articles et on vérifie que le chemin des links aboutit correctement. On peut demander à des collègues ou des copains de nous aider aussi ! Si vous avez beaucoup écrit l’année écoulée ou si vous n’avez jamais réactualisé les contenus de votre site depuis Panda, ça peut vous faire gagner du temps.


On se sert des outils statistiques pour optimiser son travail !

Votre interface de statistiques (on préconise Piwik-Matomo plutôt que Google Analytics) va vous permettre de prioriser votre travail. On commence par repérer les articles les plus lus et on s’assure qu’ils sont bien à jour, c’est une question d’image de marque. Pour les moins lus, on saisit l’opportunité de booster son référencement sans récréer du contenu en leur donnant une nouvelle chance : vérifier que les balises soient nickel, insérer quelques nouveaux mots-clefs.


On en profite pour cultiver leur champ lexical

On vous le rappelle, le web est sémantique ! Cela signifie que vos contenus doivent pouvoir répondre à toutes les requêtes (ou presque !).
Exemple : Votre article vante les chats
Et bien le champ des possibles en termes de requêtes est : chat - félin- minou - animal de compagnie, etc.
Ce qui signifie que dans votre article, on pourrait trouver que le chat est un animal à quatre pattes avec des poils appartenant à la famille des félins. Il miaule et il joue avec les souris. Les chats les plus connus sont Félix et Garfield mais ils répondent tous au nom de minou-minou :).
Plus vous usez de synonymes, de périphrases, et de contexte sémantique, plus les robots de Google auront des chances de trouver dans vos pages du contenu qui réponde aux requêtes des internautes.


Rajeunissez les posts les moins populaires

On peut changer la date de publication des contenus qu’on a rafraîchit, histoire de dynamiser un peu son référencement (plus de conseils ? c'est ici !). On peut même les ré-indexer avec Google Search Console. Si vous ne l’avez pas, installez-le, c’est indispensable ! Collez l'URL de votre article relooké dans l'outil d'inspection d’URL, et demandez l'indexation. Et hop, un nouveau cycle de vie pour votre article grâce au passage des petits robots Google, avides de nouveauté !


On actualise les images

Les images vieillissent aussi. Et comme disent tous les vieux gourous de la com : une image vaut mille mots ! En revanche, mieux vaut qu’elle ne paraisse pas mille ans et qu’elle soit parfaitement au goût du jour et de votre charte graphique. L’image est une info aussi datée que le contenu rédactionnel qu’elle illustre et elle peut avoir besoin d’être réactualisée comme le reste.


Vous l’aurez compris, un nettoyage de printemps c’est fait pour : rebooster ! Et ça marche pour quasiment pour tout :) 

Parution : 25/01/2022

Fil RSS