Des concurrents, nous ?

Parution le : 25/05/2021

Partager
Concurrence entreprise

Avant de consulter cet article de blog, faites un petit exercice : notez sur une feuille de papier les concurrents de votre entreprise. Ceux qui vous viennent à l’esprit…
C’est fait ? Ok, vous pouvez poser crayon et papier, et lire cet article.
Nous allons vous parler « concurrence ». Parce qu’à la question « Qui sont vos concurrents ? », nous avons des réponses des plus variées…


Pourquoi connaître vos concurrents ?

Alors que nous posions récemment la question « Qui sont vos concurrents ? » à un prospect, il nous a répondu : « Pourquoi ? C’est de moi qu’il s’agit, pas des autres ». Alors, commençons par le commencement. En effet, toute notre matière grise et nos compétences sont dédiées à nos clients… mais pour bien conseiller un client, il nous faut bien le connaître : son entreprise comme son marché.


Pas de concurrence !

Autre réponse obtenue il y a deux ans : « Nous n’avons pas de concurrence ». Et de rajouter : « Nous sommes les seuls à faire ce type de parfums ». Et c’était vrai. Du moins, en regardant la situation du point de vue du créateur. En revanche, en se plaçant du côté du client, Oh my god, en termes de parfums, l’offre est laaaarge !


Les concurrents traditionnels

Troisième réponse : la plus courante. Sans doute celle qui correspond à ce que vous avez écrit sur votre feuille de papier. À la question « Qui sont vos concurrents ? », la plupart des gérants, artisans, DG, directeurs commerciaux, responsables marketing ou chargés de communication nous citent les 2 ou 3 sociétés qui fabriquent les mêmes produits qu’eux ou qui proposent les mêmes services. Ils n’ont pas tort.
Pourtant, ils oublient quelques fois la concurrence indirecte.

Un exemple ? Vous êtes un marchand de glaces. Vos concurrents sont donc les autres glaciers de la ville. Du moins, en apparence. Car en réalité, vous avez pléthore de concurrents indirects. Autour de votre magasin, tout point de vente qui propose une douceur est votre ennemi juré. En route vers votre commerce, le consommateur peut être séduit par un éclair au chocolat, une crêpe, un macaron, un bubble waffle ou toute autre pâtisserie tendance !


Quant à la concurrence sur internet, n’en parlons pas !

Ou plutôt, parlons-en. Et même longuement car c’est là que le bât blesse le plus !

Un grand nombre d’entreprises ne prennent pas la mesure de la concurrence sur internet. Posez la question, par exemple, à un fabricant de palettes sur Paris. Demandez-lui, « Qui sont vos concurrents sur internet ? ». Il va vous donner le nom des 2 ou 3 gros fabricants les plus proches. Malheureusement pour lui, la vision de l’internaute sera bien différente. Testez. Tapez « palette Paris » et vous vous retrouvez avec des fabricants de palettes, des créateurs de mobilier en palettes, des restaurants, Wikipédia… Car oui, sur internet, vos concurrents ne sont pas uniquement les sociétés qui proposent les mêmes produits que vous : il faut aussi prendre en compte celles qui qui sortent sur la première page de Google, et vous relèguent bien loin dans les résultats de recherche !

Vous pouvez effectuer plusieurs tests. « Graphiste Paris », par exemple. Que trouvez-vous ? Des portails de prestataires, des écoles, les pages jaunes, des expositions et des graphistes. Autre test : « cuisine Paris ». Devinez ? On trouve des restaurants, des articles de presse et un portail de cuisinistes.

Et si vous repreniez votre feuille de papier maintenant ? Qu’avez-vous répondu ? Que pouvez-vous rajouter ? Oui, vous l’avez compris : vous avez obligatoirement des concurrents. Et bien plus que vous n’imaginiez. Vous pouvez donc les rajouter : concurrents directs, concurrents indirects et sociétés qui vous précèdent dans une requête clef sur internet.

Et ensuite, venez nous voir : nous vous aiderons à sortir du lot !

À lire également

Fil RSS