Do you speak le marketing d’aujourd’hui ?

Do you speak le marketing d’aujourd’hui ?

21/12/2016

Do you speak le marketing d’aujourd’hui ?

Le brand content, ça ne suffit plus. Le search et le display non plus. Faut investir a minima dans l’instream, de sûr dans l’inread. Et ne plus vous appuyez sur votre seule first party data. Vous verrez que votre reach va jumper grave ! Quoi, vous ne comprenez pas ? Pas un mot ? Rien du tout ?

Alors, mauvaise nouvelle pour vous (comme pour nous !) : vous faites partie de la génération du « média planning à la papa » pour reprendre la jolie expression récemment utilisée par un intervenant hautement qualifié en stratégie digitale… peut-être moins en psychologie à voir la tête du public
:-( !

OK, on veut bien être has-been. On assume. Mais quand on écoute avec attention et sous-titres, on se dit que certes, les outils ont changé mais le fil à couper le beurre reste le même. Car la conclusion de Monsieur Superjargonisticexplipasgranchiouz est exactement la même que celle du bon vieux Mercator du siècle dernier : la bonne personne, au bon moment, au bon endroit !

Oui, les outils ont changé. Oui, les technologies sont superpuissantes, voire super flippantes. Mais l’objectif reste identique. Et rassurez-vous, pour l’entreprise Ducoin qui vend à Madame Lavoisine, tous ces anglicismes dopés  aux hormones de l’Oncle Sam ne sont pas d’une grande utilité.

Alors, si jamais on vous dit que « Ok, c’est bon, on va monitorer votre com’ avec un focus sur votre branding, parce que c’est quand même super touchy », un conseil : changez de crémerie !

Il reste encore des agences qui parlent « en français dans le texte ». Des agences qui vous comprennent et que vous comprendrez.

D’ailleurs, c’est promis, tous les mots listés en début d’article, on vous les traduit, vous les explique, vous les décortique en 2017. Car in fine (bon, là c’est du bon vieux latin !), ce n’est pas si compliqué.