Faut-il avoir peur de Google ?

Faut-il avoir peur de Google ?

27/05/2014

Numerisation de livres par Google

Moteur de recherche, boîte mail, réseau social, propriétaire de la plus grande banque vidéo du monde (Youtube) et de la start-up d'intelligence artificielle britannique DeepMind que Google vient d’acheter 400 millions de dollars, la liste des acquisitions du titan américain est longue et son implantation internationale.

Et que dire du fait que Google ait obtenu l’autorisation de numérisation de millions de livres ? (http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/11/14/numerisation-de-livres-victoire-de-google-devant-la-justice-americaine_3514225_651865.html).

Google nous scanne, cerne nos centres d’intérêts, lit nos messages personnels ( http://www.generation-nt.com/gmail-google-lit-vos-emails-assume-enfin-totalement-actualite-1876512.html), analyse nos recherches, archive nos données personnelles et en devient propriétaire (Google drive), connait notre agenda (Gogle agenda) et ne tardera pas à nous envoyer des SMS dans la ville dans laquelle nous avions consigné notre rendez-vous avec les cousins Jeanjean.

Google est-il ce fameux Big Brother imaginé par Orwell dans 1984 ? Certainement. Seul l’objectif diffère. Car ne l’oublions pas, le but de Google est purement lucratif, sa régie publicitaire va devenir la plus efficace au monde en matière de ciblage, alimentée par toutes les informations collectées sur tous les citoyens du monde.
Tout ce qui est cherché, publié et partagé sur Google est lu et appartient à Google.

Google ne veut pas d’autre bien que le sien et il le vaut bien, puisque le chiffre d’affaires de la société approche les 60 milliards de dollars, soit environ 8,33 dollars par terrien !-)

* champ obligatoire