Intelligence artificielle et communication

Intelligence artificielle et communication

15/02/2018

intelligence-artificielle-communication

Pygmalion, Golem, Frankestein… l’homme n’a-t-il pas créé des créatures de tous temps ? L’intelligence artificielle s’inscrit dans ce désir d’inventer des machines qui visent à reproduire l’activité mentale de l’homme. Mais ces machines ne vont-elles pas aussi travailler à notre place, s’inquiète-t-on désormais.

Pour savoir si les métiers de la communication seront impactés par l’IA, nous avons testé le site internet : « Will robots take my place ? ». Le site indique en pourcentage la part du métier qui sera potentiellement automatisée… et en com’, les réponses sont plutôt rassurantes :
-    spécialistes des relations publiques : 18%, no worries !
-    marketing managers : 1,4%, totally safe !
-    graphistes : 8%, totally safe !
-    social and community managers : 0,67%, totally safe !
Bref, pas de soucis sur la planète création et communication dans les années à venir. En revanche, les personnes qui commercialisent de l’espace publicitaire sont prévenues : avec 54% de leur job automatisé, « Robots are watching » !

Néanmoins, la boîte à outils des créatifs et communicants va considérablement évoluer : panneaux publicitaires intelligents avec reconnaissance faciale pour adapter la pub aux réactions des passants, publicité programmatique qui permet de diffuser la bonne publicité au bon moment en fonction d’une multiplicité de données comportementales, robots conversationnels, tarification dynamique…

Il va en falloir de la matière grise humaine pour intégrer tout ça :-)