La publicité rentre enfin dans le bel âge !

La publicité rentre enfin dans le bel âge !

07/07/2016

La publicité rentre enfin dans le bel âge !

Pinterest affiche plus de 1000 pins de femmes de tous âges portant avec glamour les cheveux gris. La marque Harvey Nichols a choisi une centenaire pour la représenter dans l’édition spéciale de British Vogue publiée pour célébrer les 100 ans du magazine. L’extravagante nonagénaire, Iris Apfel, est devenue l’égérie de la marque de bracelets connectés WiseWear. Carmen Dell’Orefince, mannequin de 83 ans, continue de défiler pour les grands créateurs. Frances Dunscombe, 82 ans, vient de commencer sa carrière de top model lors de la dernière Fashion Week de Londres.

Même le secteur de la beauté revendique la maturité dans ses publicités. Nars a choisi Charlotte Rampling, 68 ans, pour fêter les 20 ans de sa ligne de maquillage. Le créateur de mode Marc Jabocs  a dévoilé le visage de Jessica Lange, 65 ans, dès le premier visuel de la campagne de lancement de Marc Jabocs Beauty. 

L’express avait-il raison en titrant en 2012 « 10 mannequins senior qui ne font plus craindre les années » ? Le jeunisme aurait-il pris un coup de vieux ? 

Il semblerait que oui ! Les « sexygénaires » - et plus ! - révolutionnent en effet les codes de la publicité. Magie du Botox, intérêt des marques pour le pouvoir d’achat des baby-boomers ou réelle évolution des mentalités ? 

Qu’importe de savoir qui de la poule a fait l’œuf. Le résultat est là : la beauté intérieure rayonne enfin !