Pop-up store, un concept qui ne se démonte pas !

Pop-up store, un concept qui ne se démonte pas !

26/05/2016

Pop-up store, un concept qui ne se démonte pas !

On a cru cette mode aussi éphémère que le concept lui-même et finalement le voilà qui fleurit partout. En toutes saisons, tous lieux, et pour tous types de commerces : distributeurs, marques et e-commerce. Même le rappeur Kayne West a ouvert un pop-up store en mars dernier pour lancer son dernier album !

Pour les créatifs, le pop-up est du pur bonheur : tous les formats sont permis ! Pour fêter ses 40 ans, Bonpoint ouvre un espace éphémère raffiné dans de solides murs des Champs Elysées. Dim vient de fêter les 25 ans de ses Pockets dans une boutique provisoire du Marais avec, au programme de ses deux journées, des petites culottes sérigraphiées. Fin mai, le BHV installe un magasin-dans-le-magasin pour présenter un jeune talent de la maroquinerie. Aux Etats Unis, la marque de lunettes Warby Parker est allée à la rencontre de ses clients en bus. D’autres marques construisent des espaces insolites : boîtes à chaussure Adidas, magasin gonflable Lacoste, caisse en bois échouée sur la plage de H&M…

Fidèles comme nouveaux clients sont fans du concept. Car qui dit éphémère dit effet surprise, série limitée, ventes flash à prix exceptionnel, produit personnalisé, expérience unique...  Néanmoins, aussi ludique soit-il, le pop-up store a des objectifs on ne peut plus sérieux : lancer un nouveau produit, développer la notoriété, travailler l’image, tester une niche à moindre coût et plus récemment, se lancer dans le « off-line » ! 

En effet, des « pure players » commencent à utiliser le pop-up store pour rejoindre le monde physique. De novembre 2015 à fin janvier 2016, Amazon s’installait à la Défense. Fin 2015, le site Cocolico ouvrait un magasin éphémère sur le thème de sa dernière collection : Alice aux pays des merveilles. Dans un miroir virtuel, l’enfant choisissait motifs, couleurs et modèles en bougeant les mains et créait ainsi un vêtement unique livré sous 3 semaines. 

Et si, derrière ses allures éphémères, le pop-up store dissimulait des stratégies à long terme ?