Pour ou contre la communication collaborative ?

Pour ou contre la communication collaborative ?

30/06/2016

Pour ou contre la communication collaborative ?

Collaboratif par-ci, participatif par là. Les mots sont à la mode, le concept tendance. Dédaigné il y a quelques années - Ouais, ça marchera pas ce truc-là ! - le collaboratif s’inscrit aujourd’hui dans nos quotidiens, que l’on blabla-tère contre Uber ou pas.

Le collaboratif rassemble autant qu’il divise. Les adeptes veulent aplanir les hiérarchies, manager en mode projet, modifier l’info en temps réel. Ils utilisent agendas partagés et autres spreadsheets. Les « antis » alertent sur le risque de burn-out, les problèmes de confidentialité voire la dérive capitaliste du concept.

Et les campagnes de communication collaborative dans tout ça ? 

Nombre de marques l’utilisent déjà. Air B&B a invité les internautes à transmettre leurs créations liées aux voyages. Michel&Augustin propose à ses « friends » de choisir le nom de ses nouveaux produits. WWF organise l’opération « Creative Awards » pour réaliser sa nouvelle campagne publicitaire.

Le principe de ce « crowdsourcing publicitaire »  est simple… en apparence. Les participants - fans, clients, internautes…- créent la communication. Mais alors, plus besoin d’agence ? Et bien si justement. Plus que jamais ! 

Une « campagne collaborative » s’élabore. Comme au bon vieux temps, on définit cibles, objectifs, axes créatifs, supports…  sauf qu’on orchestre deux campagnes en une. La première pour proposer « Prenez vos pinceaux, on vous donne la parole ». La deuxième pour applaudir « Bravo, voici la campagne que vous avez créée ».

A ce jour, le résultat est là : ça buzz grave sur les réseaux ! Et vous alors, pour ou contre le crowdsourcing ? 

 

lien : www.saxoprint.fr/creativeawards