Blockchain : un impact sur la communication ?

Blockchain : un impact sur la communication ?

03/10/2019

Blockchain : un impact sur la communication ?

La « blockchain » est sans doute l’une des prochaines grandes révolutions. Bon, au niveau technologique, cette révolution a déjà eu lieu... mais elle ne nous a pas encore touchés, vous et moi, à savoir madame et monsieur Toutlemonde.

Déjà, qu’est-ce que la blockchain ? Ce mot n’est tellement pas compréhensible... que personne ne l’a encore traduit en France. Faut dire que, comme ça, ça ne fait pas rêver : « des blocs » et « des chaînes »... une chaîne de blocs ! Bon, on ne va pas se lancer dans une explication... mais juste vous donner la définition officielle : « La blockchain est une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création ».

Vous n’avez pas compris ? Nous non plus ! Alors voici l’explication d’un mathématicien qui nous est plus accessible : « C’est un peu comme un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible. »

On a souvent associé la blockchain au bitcoin. À tort. Elle s’applique à de multiples domaines. Aujourd’hui, elle va sans doute révolutionner l’agro-alimentaire, l’industrie des médicaments et la logistique grâce à la traçabilité qu’elle permet tout au long de la chaîne de valeur.

Et la com’ dans tout cela, nous direz-vous ? On y vient !

Déjà, les premières entreprises qui vont s’engager dans une traçabilité partielle ou totale de leur production et/ou achats vont sans aucun doute vouloir crier haut et fort, à coup de campagne ou événement en tout genre : « Nous sommes la première société vraiment transparente ! ».

Ensuite, la publicité digitale devrait être impactée : les intermédiaires entre annonceurs et éditeurs risquent de disparaître puisque l’annonceur pourra avoir un accès direct aux indicateurs (nombres de clics...).

Enfin, la traçabilité des droits d’auteurs va changer les relations dans l’utilisation - autorisée ou non autorisée - de photos, textes, vidéos, musiques...

Peut-être même, qu’un jour, notamment sur les réseaux sociaux, l’infox ne sera plus possible grâce à la traçabilité de toute publication. Y’en a qui vont souffrir, isn’t it Trump ?