Mais une newsletter, à quoi ça sert exactement ?

Mais une newsletter, à quoi ça sert exactement ?

20/06/2019

Mais une newsletter, à quoi ça sert exactement ?

On connaît tous le principe : chaque jour, on ouvre notre boîte de messagerie électronique et celle-ci nous déverse son flot de mails avec régulièrement ces fameuses newsletters (ou infolettres if you prefer) que l’on ouvre… ou pas !

Mais que sont au fond ces newsletters et surtout à quoi servent-elles réellement ?

Les newsletters se distinguent des campagnes d’emailings du fait qu’elles ont pour objectif d’informer vos prospects/clients sur les actualités, la vie de votre entreprise et non de vendre vos produits (même si au final c’est ce que vous recherchez... mais chut !). A contrario, les campagnes d’emailings sont axées sur un produit en particulier ou une promotion ponctuelle.

La newsletter, elle, est là pour créer une relation différente avec son destinataire. D’abord, elle ne s’adresse pas qu’à des prospects ou des clients, mais à toute personne intéressée par la vie de votre entreprise. Ce peut être des salariés, des partenaires commerciaux, ou simplement des gens sensibles à votre secteur d’activité. Surtout, différence de taille, le concept de la newsletter est basé sur une démarche volontaire d’abonnement par l’utilisateur notamment en B2C... Un impératif à l’heure du RGPD où le consentement éclairé de l’utilisateur est requis ! Selon une étude du SNCD (organisation professionnelle représentative de la Data Marketing Industrie), 81 % des internautes sont inscrits à au moins une newsletter, le chiffre moyen d’abonnement étant de 6,4 newsletters par personne.

La newsletter permet donc de rester en contact régulier avec vos publics, d’instaurer une relation de confiance et surtout de communiquer sur votre expertise et votre professionnalisme. En veillant à proposer des articles et des liens pertinents, vous saurez alors mieux convaincre vos potentiels futurs clients.

Par ailleurs, la newsletter, sur laquelle vous aurez bien pris soin d’insérer des liens vers votre site internet, va y générer du trafic. Et plus il y aura de trafic, meilleur sera votre référencement sur les moteurs de recherche, cqfd !

Au fond, la newsletter est une sorte de liaison épistolaire 2.0 que vous entretiendrez avec vos actuelles et futures conquêtes : veillez donc à être charmeur, précis, impeccable et surtout expert ! Mais attention, s’il s’avère être déçu par vos beaux atours, l’internaute aura vite fait de cliquer sur le bouton de désabonnement !