PME, ne vous inquiétez pas : de la data, il y en a !

PME, ne vous inquiétez pas : de la data, il y en a !

01/04/2019

Data et PME

À une époque où l’on entend parler de data-par-ci et data-par-la, les PME se sentent quelque peu démunies face à ce qui est surnommé « l’or noir du numérique ». Alors, nous, on va un peu prendre le contre-pied. Pas parce qu’on est anti-data. Juste parce que l’on pense que les PME ont déjà des mines d’informations à exploiter.

Réfléchissons : quelle est la première source d’information de votre entreprise ? Sa force de ventes. Et oui, il ne faut pas oublier les fondamentaux ! Il suffit d’interroger vos commerciaux pour avoir un retour incroyable sur les motivations et les freins de vos clients. En termes de marketing et communication, ce sont bien sur ces aspects que l’on va agir : mettre en avant les motivations et/ou lever les freins dans les pubs, les newsletters, les argumentaires commerciaux... On conseille même de proposer un petit jeu aux commerciaux. Demandez-leur d’imiter vos clients - genre jeu de rôle lancé à l’improviste à l’occasion d’un déjeuner - et là, vous aurez accès à un puits de richesses. Vos commerciaux utiliseront les mots, les expressions voire les mimiques de vos clients. Coût de cette data : gratos. Et le tout, dans la bonne humeur !

Ensuite, si vous regardez bien, tout est data dans la com’ de votre PME. Les avis, par exemple. Nombre de secteurs génèrent aujourd’hui des avis en ligne : restauration, tourisme, artisanat, médical, avocat... De l’avis Google à Tripadvisor en passant par les Pages Jaunes ! Malheureusement, les PME les trouvent rarement pertinents... et imaginent encore moins les utiliser. Comment ? De façon quantitative et qualitative. Au niveau quantité, il est judicieux de savoir combien d’avis sont laissés (notamment par rapport à la concurrence) et d’évaluer le pourcentage d’avis positifs et le pourcentage d’avis négatifs. Ensuite, au niveau de la qualité, il est intéressant d’évaluer les sujets voire les mots récurrents. Ce sont soit vos points forts (quand c’est positif), soit vos points faibles (quand c’est négatif). Dans le premier cas, vous allez pouvoir utiliser ces sujets/mots sur vos supports de communication. Dans le deuxième cas, vous saurez sur quoi agir au niveau du produit ou dans la façon d’en parler.

Et encore, nous ne vous parlons pas de toutes les données que vous pouvez extraire des commentaires déposés sur les réseaux sociaux, de vos courriers clients, de votre newsletter, des profils des personnes qui sont venues sur votre stand lors d’un salon...

Alors, fini les complexes de la PME : de la data, il y en a ! Nous, on est preneurs de cette mine d’or pour vous aider à construire votre stratégie de com’ et vos messages !