« Quand communiquer ? » : en voici une bonne question !

reveil qui sonne

Toute agence de communication a vécu la situation suivante : un prospect ou client la contacte pour lancer une campagne publicitaire. Ou plutôt, pour lancer une campagne publicitaire… tout de suite. Sans se demander si c’est le bon timing. Une erreur stratégique !


Campagne de communication : pourquoi choisir la bonne période ?

Autant poser la question autrement : « Avez-vous envie que votre campagne de communication soit un succès ? ». On veut dire par là, que votre campagne soit vue, entendue, partagée. Qu’elle génère l’impact voulu : image, notoriété ou ventes.

Évidemment la réponse est : « Oui, je ne veux pas dépenser de l’argent pour rien ». Alors pour favoriser un retour sur investissement, commençons par éviter certaines périodes.


Quand communiquer : les périodes à éviter

On va commencer par des périodes communes à tout un chacun : les vacances. Au sens large : on inclut tous les congés scolaires et les ponts. Surtout ceux du mois de mai en France. Quand on parle de périodes de vacances, certains de nos clients (souvent des chefs d’entreprises qui prennent peu de congés), ne pensent qu’aux périodes estivale et natale. Désolés : on inclut même les vacances de Toussaint, d’hiver, de printemps.

Pourquoi éviter ces périodes ? Parce que votre public n’est pas là. Planifieriez-vous un concert devant une salle vide ? En février, un client pressé nous a répondu : « Mais enfin, la France entière n’est pas en congés ! ». Non, les « petites » vacances sont organisées en zone. Néanmoins, planifieriez-vous un concert devant une salle à moitié vide (hors Covid, il va de soi :) )? Non again ! 


Quand communiquer : prendre en compte son marché

Évidemment, ceci ne concerne pas les produits et services qui se consomment justement pendant les vacances. En plein été en bord de plage, c’est le moment de communiquer si vous vendez de la crème solaire !

Ceci nous amène à la notion de saisonnalité ou de fonctionnement d’un secteur. Analysez votre marché : quand vos clients consomment-ils vos produits ? Quand les achètent-ils ? Quand se renseignent-ils ?
Prenons l’exemple du carrelage. Vous l’avez sans doute remarqué : au printemps, bien des gens se transforment en Monsieur Bricolage. Ils refont leur terrasse, le sol de leur salle de bains, leur crédence… Faut-il donc communiquer au printemps si vous êtes un négoce de carrelage ? La réponse est… non, il faut le faire plus tôt ! Car au mois de février, vos voisins ont anticipé. Ils ont passé quelques soirées d’hiver sous la couette à regarder Pinterest pour trouver des idées. Puis ils sont allés commander le carrelage de leur rêve car ils se sont doutés que tout n’était pas en stock. Conclusion pour le carrelage : raisonner à M-1 voire M-2.


Quand communiquer : aller voir son agence bien avant

Reprenons l’exemple du négoce de carrelage. Son gérant ou responsable communication doit-il venir voir son agence en février ? En janvier ? La réponse est… non et non !
Pourquoi ? Plusieurs réponses à cela mais la plus importante est le délai de réservation d’espaces. Dans notre exemple, de l’achat publicitaire serait pertinent en affichage extérieur ou dans la presse locale. Si vous souhaitez avoir un réseau d’affichage disponible en février ou de bons emplacements dans votre quotidien préféré, mieux vaut anticiper. Un conseil ? Pour le carrelage, venez en septembre / octobre.  

Vous l’avez compris, à la question « quand communiquer ? », il n’y a pas une réponse unique. Cela dépend de votre marché. Mais à chacun, nous pouvons dire : « anticipez » !

Parution : 27/07/2021

Fil RSS